Nouvelles

Étienne Coppée | Rien de plus grand

Un deuxième extrait de son album Et on pleurera ensemble, qui paraîtra le 22 octobre

D’une voix à la fois feutrée et naïve, Étienne Coppée dévoile Rien de plus grand, deuxième extrait de son premier album Et on pleurera ensemble, à paraître sous Simone Records le 22 octobre

D’abord seul au piano, c’est accompagné de corps et de coeur par une chorale de gens qu’il aime, Salomé Leclerc, Simon Kearney, Sabrina Fournier, ses colocs et ses parents que Coppée chante l’amitié, parce qu’il « n’y a rien de plus grand que d’être ami ». 

Ils pourront parler d’amour amoureux
Moi je parlerai de nous

L’amitié et la peine d’amour sont les deux pôles principaux de cet album à venir. Bien qu’on nous ait appris à vénérer l’amour, le couple, à le chercher en ayant l’impression qu’il nous manquait quelque chose en son absence, chez Étienne Coppée, les ami.e.s priment et se posent en fondations : « L’amitié, c’est fondamental, mais on la tient un peu pour acquise. Elle est partout : dans la famille, dans le couple. Bref : il faut donner de l’amour à l’amitié ». 

Créée entre un show de cour à Rivière-du-loup et une résidence d’écriture à Petite-Vallée, Rien de plus grand est la pièce qui résume la quête de l’album – une chanson chorale traversée de soul idyllique, passant de discrète à ardente comme un élastique émotionnel qui tente de faire vibrer ce qui est plus grand que nous et qui nous unit à la fois : 

Et on pleurera, on pleurera
on pleurera ensemble
des larmes de joie.

L’ALBUM ET ON PLEURERA ENSEMBLE SERA SORTIRA LE 22 OCTOBRE
L’extrait Rien de plus grand est offert dès maintenant sur toutes les plateformes d’écoute en continu et d’achat en ligne. 

CRÉDITS :
Paroles et musique : Étienne Coppée
Réalisation : Salomé Leclerc, Simon Kearney, Étienne Coppée
Piano, voix : Étienne Coppée 
Orgue : Bruno St-Laurent
Basse : Guillaume Chartrain
Choeurs: Marie-Sybille Coppée, François Aboussouan, Karelle Goguen-Bancel, Thomas Picotte-Lavoie, Sabrina Fournier, Flavie Melançon, Salomé Leclerc, Simon Kearney

À PROPOS D’ÉTIENNE COPPÉE 

Étienne Coppée vient tout juste d’arriver qu’il est déjà là – et vous ne voudrez pas qu’il parte. Tenant de l’émotion et de l’amitié devant toute chose, il se raconte, lui, ses alentours, ses affections, ses aléas, pour nous rassembler. « Plus ce qu’on crée est personnel, plus ça devient universel » : il en est convaincu, et il vous persuadera aussi.

C’est au tournant de la vingtaine qu’il entreprend de se faire une vie de la chanson : d’abord via l’École nationale de la chanson en 2018, puis prenant part à la Destination Chanson Fleuve de Petite-Vallée (où il remporte entre autres le prix Coup de coeur du public) et au Festival International de la Chanson de Granby (d’où il repart notamment avec le prix Étoile Stingray et le prix ROSEQ) l’année suivante, puis finalement aux Francouvertes en 2021 (où il se rend en finale et râfle une poignée de récompenses). À travers ça, il dévoile, en 2020, L’été indien de ta vie, un premier EP tissé de collaborations avec Salomé Leclerc, Navet Confit, Cédrik St-Onge et Simon Kearney, dont la pièce Demain il fera beau servira de trame sonore à la bande-annonce de la troisième saison de la série M’entends-tu?

Co-réalisé par Salomé Leclerc, Simon Kearney et lui-même, son premier album Et on pleurera ensemble paraîtra le 22 octobre sous Simone Records. 

Voilà. 
Il vous fait dire coucou.