Nouvelles

Les lignes de ta main de Louis-Jean Cormier : un troisième clip signé Benjamin Lussier

Le réalisateur Benjamin Lussier signe une troisième collaboration consécutive avec l’artiste. Cette fois-ci, il met en image la chanson Les lignes de ta main, troisième extrait de l’album Le ciel est au plancher paru au printemps. Tourné en pellicule 35 mm dans une ancienne communauté religieuse de Saint-Adolphe-d’Howard, le clip onirique – qui s’inspire de l’œuvre d’Alejandro Jodorowsky – oscille entre l’ombre et le soleil. « Le concept est né de ma discussion avec Louis-Jean à propos de la chanson, du retour vers l’être aimé après une sombre période de deuil. Ça m’a donné l’idée d’un rituel, d’un passage de la noirceur vers la lumière, de la dualité à l’unité », explique le réalisateur.

Chanson pivot de l’album qui relate son pèlerinage aller-retour Montréal-Sept-Îles, Les lignes de ta main est de l’avis de Louis-Jean Cormier un objet étrange dans son parcours musical. « Elle raconte le moment précis du deuil où nous devons accepter que la vie continue. Dans mon cas j’ai repris la route vers Montréal retrouver mon âme-sœur qui vivait cette étrange période de ville déserte au plus fort de la pandémie. Dans ma voiture, le panorama est complètement inversé, le fleuve est passé à gauche, évoquant à la fois le fait que la vie ne sera plus jamais pareille, mais aussi l’idée que quand elle chavire, nous nous devons de la remettre à l’endroit. » 

Gala de l’ADISQ, rentrée montréalaise et tournée dans l’Ouest canadien

Louis-Jean Cormier récolte pas moins de neuf nominations au prochain gala de l’ADISQ, dont

Album de l’année – Adulte contemporain, Auteur-compositeur de l’année, Album de l’année – Choix de la critique et Réalisation de disque de l’année. Son ambitieuse plateforme Web Le 360 lui vaut d’ailleurs d’être nommé dans la catégorie Artistes ayant le plus rayonné sur le web. Enfin, comme chaque année, le public est invité à voter dans la catégorie Interprète de l’année, où figure Louis-Jean.

Avec les mesures de confinement qui s’assouplissent, plusieurs dates de spectacles se sont ajoutées au calendrier. Soulignons que la rentrée montréalaise de l’album Le ciel est au plancher (et de Quand tombe la nuit, par le fait même!) se fera le 16 décembre au MTELUS. Une tournée dans l’ouest du pays est aussi prévue en novembre, comprenant notamment des arrêts à Saskatoon, Calgary et Vancouver.