Nouvelles

Ariane Moffatt présente « Du souffle pour deux »

Ariane Moffatt présente « Du souffle pour deux »

Ariane Moffatt dévoile aujourd’hui « Du souffle pour deux », une pièce de brillance pop néo soûl intime et chaleureuse.
Ce second extrait de l’album Petites mains précieuses est accompagné d’un vidéoclip entièrement conceptualisé par l’artiste en arts visuel Pascal Grandmaison, qui y trouve un monde en pair, un miroir de l’esprit partagé.

Klaus révèle un troisième single et annonce la sortie de son premier album

Klaus révèle un troisième single et annonce la sortie de son premier album

Le trio déploie une toile de voix amplifiées ou trafiquées entre lesquelles retentissent des gongs, des cloches et une guitare qui claque. « Fever » est livré tel un tourbillon hypnotique et pénétrant, un hymne psychédélique festif dans lequel est allé jusqu’à se loger un air d’opéra. Avec ce nouvel extrait, Klaus précise et confirme une signature singulière qui se révèlera très prochainement dans un premier long-jeu homonyme.

David Marin revient à la charge avec l’extrait “Chu pas là”

David Marin revient à la charge avec l’extrait “Chu pas là”

Après des années passées sur la route ou sur la galerie de sa maison à Trois-Pistoles, l’auteur-compositeur-interprète est de retour dans nos écouteurs avec une chanson aussi narquoise qu’ensoleillée, un avant-goût de son prochain album prévu pour l’automne.

Un deuxième extrait pour Klaus: « Can’t Turn Back »

Un deuxième extrait pour Klaus: « Can’t Turn Back »

Le trio montréalais revient piquer notre curiosité avec « Can’t Turn Back », un deuxième extrait non moins extravagant que son prédécesseur. Francois Lafontaine a passé la batterie de Samuel Joly au vocoder, l’alternant avec un chant dédoublé et des nappes plus diffuses. Klaus joue ainsi de l’euphorie et de la mélancolie et appose une signature badass boogaloo à « Can’t Turn Back ».

Ariane Moffatt :  Se libérer des apparences

Ariane Moffatt : Se libérer des apparences

Ariane Moffatt révèle Les apparences, premier titre d’un album à venir cet automne. Une chanson ludique aux influences marquées par la pop des années quatre-vingt-dix. Un retour à un son joué live, en band, un refrain qui tourne comme une grande roue et qui donne envie d’ajouter des pas à la danse!